Tête première - Tête première publie tour à tour des textes coup de poing et des récits intimistes, mais toujours touchants, percutants, portés par une langue et une voix uniques, dont la lecture ne devrait pas laisser qui que ce soit tout à fait intact.
Page précédente

Michel VEZINA

Douze histoires de plage et une noyade

Douze histoires de plage et une noyade de  Douze histoires de plage et une noyade

Description

Collectif sous la direction de Michel Vézina et Marie-Chantale Gariépy

Un recueil qui parle de houle, de coquillages et de crustacés, de trésors, de pirates, de pêche, de poissons morts et d’ouragan, de famille et de solitude. Des nouvelles comme une marée montante vers La Noyade, un soleil couchant sur une ligne d’horizon, un texte fragile, un texte cocon, un texte où plane l’âme de la sorcière. Douze histoires de plage et une noyade, un livre à l’image de cette fine bande de sable qui sépare deux univers, deux mondes, deux états, deux matières.
À l’origine, les auteurs du recueil ont tous reçu la même photo : une plage de Wellfleet, Cape Cod. C’est là que devait se dérouler en tout ou en partie leur histoire. En plus de cet endroit précis au charme unique, il leur était également attribué un objet, tiré (à leur insu et sans qu’ils aient lu le texte) de La Noyade. Ils devaient intégrer à leur texte cet objet, d’une manière ou d’une autre.
Ces objets : les cailloux littéraires d’un petit poucet qui contribueront à donner au lecteur une
impression de familiarité, lorsqu’ils découvriront la dernière histoire, alors qu’il s’apprêteront à
refermer le livre.

Forcément complexe et polyphonique, ce recueil se situe entre le polar, le roman noir et le roman
de plage, plus récréatif.
C’est ainsi que les directeurs littéraires Marie-Chantale Gariépy (idée originale) et Michel Vézina
ont souhaité ajouter quelques grains de sable au paysage changeant de la littérature québécoise.