Tête première - Tête première publie tour à tour des textes coup de poing et des récits intimistes, mais toujours touchants, percutants, portés par une langue et une voix uniques, dont la lecture ne devrait pas laisser qui que ce soit tout à fait intact.
Page précédente

Alain Ulysse Tremblay

La vieille à Pitou

La vieille à Pitou de  La vieille à Pitou

Description

Sans son chien, la vieille n’irait plus nulle part. D’ailleurs, elle ne va plus très loin, sinon à l’épicerie et au parc. Notre vielle mérite bien qu’on la laisse se reposer, ne serait-ce qu’un jour, son dernier… Mais…

La vielle à Pitou nous est raconté par un narrateur qui semble venir du futur, Il observe cette vieille rendue au terme de sa vie et ses voisins avec lesquels elle n’a pas de contact : l’homme né avec un marteau dans les mains et sa Carpe Méchante, l’Artiste et son affriolante petite maîtresse d’Auburn, les cols bleus municipaux qui creusent des trous, monsieur Jean-Sébaptiste Brillant, Juste Saint-Jean, juste la société…

Quant à Pitou, c’est un chien sous contrat comme il en existe des milliers. Il a été élevé pour accomplir une tâche spécifique : aider la vieille dans ses derniers jours. Et Pitou accomplit sa tâche avec professionnalisme.

La vieille à Pitou est un roman qui fait du bruit. Les éléments trouvent leurs onomatopées et la mouvance de l’histoire est marquée de grincements, de heurts et de déraison. Même la calligraphie en prend pour son rhum.

La vieille à Pitou, un peu d’espoir pour le monde moderne et la possibilité d’en rire tout de suite.